3. Transmission - B. Virage fluides et sans à-coups

Aller en bas

3. Transmission - B. Virage fluides et sans à-coups Empty 3. Transmission - B. Virage fluides et sans à-coups

Message par Mr WORSEPOWER le Lun 13 Mai - 14:19

Différentiel

Le différentiel est absolument indispensable à tout véhicule ayant des roues motrices à gauche et à droite ne roulant pas uniquement en ligne droite.
3. Transmission - B. Virage fluides et sans à-coups 5_braq10
Dans un virage, les roues du coté extérieur parcourent plus de distance que les roues du côté intérieur. Si les roues motrices ne peuvent pas tourner à des vitesses différentes, la roue du coté intérieur va résister et "sauter" et la voiture aura des difficulté à virer. Le différentiel est un engrenage situé en fin de transmission, entre les roues motrices, qui pallie ce problème.

Observez le schéma ci-dessous à droite. La puissance du moteur est transmise à l'engrenage par la couronne. La couronne entraîne deux satellites, qui entraînent les planétaires, qui transmettent enfin la puissance aux roues droite et gauche.
3. Transmission - B. Virage fluides et sans à-coups 4_vue_10
En ligne droite, la couronne entraîne les satellites, qui transmettent équitablement la puissance aux deux planétaires. Les deux roues tournent ici à la même vitesse.

En virage, la roue à l'intérieur crée une résistance qui est transmise au planétaire correspondant. Les satellites, qui tournait jusqu'alors avec les planétaires, se synchronisent pour permettre aux roues gauche et droite de tourner à des vitesses différentes.
Une paire de la puissance transmise à la roue qui résiste, à l'intérieur du virage, est déporté vers l'autre roue. Chacune tourne alors à la bonne vitesse pour négocier le virage.



Différentiel à Glissement Limité (DGL)

Nous venons d'examiner le rôle du différentiel en virage, mais il présente un inconvénient. Si l'une des roues motrices n'est plus en contact avec la route, elle tourne à toute vitesse alors que la roue au sol, qui crée une résistance, ne reçoit plus du tout d'énergie. Ce phénomène peut être aussi observé quand une voiture est enlisée dans la neige et qu'une de ses roues motrices tourne dans le vide acr elle a perdu toute adhérence.
3. Transmission - B. Virage fluides et sans à-coups 6_diff10

Un différentiel à glissement limité (DGL ou LSD pour Limited-Slip Differential en anglais) évite ce genre de problème en ne permettant qu'un certaine rotation entre les roues motrices.
En somme, le DGL s'assure que la puissance motrice est correctement répartie entre les roues motrices en limitant la différence de rotation entre les deux planétaires. Pour ce faire, plusieurs dispositifs peuvent être employés, notamment les systèmes à embrayages multiples, les systèmes à commande électrique et les systèmes basés sur les frottement visqueux.
Le DGL des voitures de sport ne sert pas tant à gérer la motricité dans des conditions difficiles qu'à assurer à la voiture une utilisation efficace de la puissance motrice et une bonne tenue de route.
3. Transmission - B. Virage fluides et sans à-coups 7_dgl10

Types de DGL

Différentiels sensibles au couple
Ce système emploie des engrenages spécifiques. Quand une différence de couple survient entre les roue droite et gauche, la résistance dans les engrenages augmente et limite l'écart. Ces systèmes permettent de définir des limites strictes sur la différences de rotation des roues motrices et leur temps de réponse est court. Ils sont donc efficaces dans des conditions difficiles, comme le pilotage sur circuit. Il existe plusieurs types de différentiels sensibles au couple : multidisque, Torsen et hélicoïdal.

Différentiels sensibles à la vitesse
Ces systèmes utilisent généralement une huile de silicone visqueuse au lieu d'engrenages. Le système de ce type le plus répandu est le système visqueux, qui utilise la résistance au cisaillement de l'huile. Il existe également le système "à orifices", qui utilise la résistance de l'huile circulant à travers de petites perforations. L'inconvénient de ces systèmes est qu'il ne permettent pas de définir une limite stricte dans la différence de rotation des roues et qu'ils ne sont pas aussi réactifs que les systèmes sensibles au couple. En revanche, ils sont plus faciles à utiliser sur les surfaces à faible adhérence.

Différentiels à contrôle actif
Ce sont des systèmes électronique qui collectent et analysent les informations envoyées par des capteurs et contrôlent la différence de rotation des roues motrices. De nombreux véhicules de compétition, comme les voitures de rallye engagée en WRC, ainsi que certaines voitures de série, utilisent ces systèmes. La limitation du différentiel est assurée par des plaques de pression à frottement employant un embrayage hydraulique ou électromagnétique.




Citer de :
3. Transmission - B. Virage fluides et sans à-coups Couv_a11
Mr WORSEPOWER
Mr WORSEPOWER
Admin

Messages : 319
Date d'inscription : 13/05/2013
Age : 33
Localisation : Région Parisienne, pas Paris !

Voir le profil de l'utilisateur http://gt-odyssey.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum