6. Suspension - A. Contrôle de l'accélération, du virage et de l'arrêt

Aller en bas

6. Suspension - A. Contrôle de l'accélération, du virage et de l'arrêt Empty 6. Suspension - A. Contrôle de l'accélération, du virage et de l'arrêt

Message par Mr WORSEPOWER le Lun 13 Mai - 14:30

Sans la suspension, qui repose sur des processus simples de compression et d'extension, il serait impossible de conduire ne serait-ce qu'en ligne droite.


Fabrication et principe


La suspension est le mécanisme placé entre la caisse et les roues pour absorber les cahots de la route. Étant donné son impact sur la tenue de route de la voiture, la suspension est au centre de la fabrication.
Les suspensions se divisent en deux catégories : les suspensions à roues "dépendantes" où de déplacement de l'une des roue influe sur la roue opposée, et les suspension à roues indépendantes qui agissent individuellement sur chaque roue. Les suspension à essieu complet comprennent les suspension à essieu rigide, les suspension à biellettes et les suspensions à poutres de torsion (ou essieu semi-rigide). Les suspensions indépendantes comprennent les suspensions à jambe de force et à double triangulation.

La suspension est composée de ressorts, d'amortisseurs et de liaisons. Le ressort absorbe les chocs, l'amortisseur limite l'oscillation et améliore la stabilité, et les liaisons gèrent le mouvement des roues et veillent à ce qu'elles restent en contact avec le sol. La suspension joue un rôle essentiel : permettre aux ressorts de plaquer les roue à la route tout en contrôlant leur positionnement.

6. Suspension - A. Contrôle de l'accélération, du virage et de l'arrêt 1_acla11
Voici une jambe de force. Inauguré par la Toyota Corolla au Japon, ce type de suspension est aujourd'hui extrêmement répandu sur les voitures de série. La jambe portant un amortisseur à son extrémité remplace le bras supérieur d'une suspension à double triangulation. le faible nombre de composant libère beaucoup d'espace dans le compartiment moteur.


Ressorts

6. Suspension - A. Contrôle de l'accélération, du virage et de l'arrêt 2_ress10
Les ressorts absorbent les chocs encaissés par les roues sur la route et maintiennent la voiture à une hauteur définie. Les ressorts influent sur la maniabilité, la tenue de route et la stabilité de l'auto. Le réglage des ressorts (appelé tarage) peut avoir un impact conséquent sur les performances de la voiture. Les ressorts hélicoïdaux en métal sont les plus répandus, mais certaines voitures sont dotées de suspensions pneumatiques, à lames ou à barres de torsion.



Amortisseurs

6. Suspension - A. Contrôle de l'accélération, du virage et de l'arrêt 3_amor10
Un ressort peut absorber les chocs, mais cette action se poursuit par une oscillation. Il est donc associé à un amortisseur. Le plus souvent, l'amortisseur utilise la résistance d'un piston se déplaçant dans de l'huile et du gaz. La lenteur du va-et-vient amortit le mouvement du ressort. Tout comme les ressorts, les amortisseurs influent sur la maniabilité et la stabilité de l'auto.



Bras de suspension
Les bras de suspensions contrôlent le mouvement de la roue, Ils sont fixés à l'axe de la roue et au châssis par des des bagues. Il existe des bras en A et des bras en I. Ils sont généralement en acier mais peuvent être en aluminium dans un soucis de légèreté. Une suspension à double triangulation comporte deux bras (supérieur et inférieur).



Bagues de suspension (Silent Bloc)
Les bagues peuvent lier des pièces métalliques de la suspension, comme les liasons et les bras, ou jouer le rôle de tampon entre la suspension et le châssis. En cas de transfert de charge important, en virage par exemple, des bagues trop souples risquent de se déformer. Ceci peut compromettre la maniabilité et la stabilité du véhicule. C'est la raison pour laquelle les bagues sont normalement composées ou entourées de caoutchouc. Elles sont utilisées pour aider à absorber les chocs. En compétition, on utilise souvent un coussinet sphérique ou rotule afin d'assurer la plus grande précision possible. Les bagues de suspension sont essentielles aux performances des ressorts et des amortisseurs.



Barre Stabilisatrice

6. Suspension - A. Contrôle de l'accélération, du virage et de l'arrêt 4_barr10
Une barre stabilisatrice (ou anti-roulis) est un dispositif de sécurité qui aide à lutter contre le roulis des voitures utilisant une suspension à barre de torsion, ou toute suspension à roues indépendantes. Elle est reliée aux extrémités des bras de suspension inférieurs et réagit aux mouvement inégaux de la suspension des roue droite et gauche. Par exemple, dans un virage, le côté de la voiture à l'extérieur de la courbe plonge, alors que l'intérieur s'élève. La barre stabilisatrice peut également corriger le survirage et le sous-virage.




Citer de :
6. Suspension - A. Contrôle de l'accélération, du virage et de l'arrêt Couv_a11
Mr WORSEPOWER
Mr WORSEPOWER
Admin

Messages : 319
Date d'inscription : 13/05/2013
Age : 33
Localisation : Région Parisienne, pas Paris !

Voir le profil de l'utilisateur http://gt-odyssey.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum