4. Amélioration de la puissance d'arrêt - A. Amélioration des freins

Aller en bas

4. Amélioration de la puissance d'arrêt - A. Amélioration des freins Empty 4. Amélioration de la puissance d'arrêt - A. Amélioration des freins

Message par Mr WORSEPOWER le Mer 22 Mai - 2:05

L'augmentation de la puissance moteur doit être couplée à un accroissement de la puissance de freinage. On n'appuie en toute confiance sur l'accélérateur que si l'on sait être en mesure d'arrêter la voiture... Cependant, il convient de faire appel à des pièces freinant mieux, mais aussi capables d'évacuer le surcroît de chaleur.



Puissance de freinage et lutte contre le fading (ou surchauffe)

Un moteur préparé offre une vitesse de pointe supérieure nécessitant un système de freinage plus puissant, endurant et résistant au fading (dégradation du freinage au fil des sollicitations). L'étape la plus simple consiste à remplacer les plaquettes, mais l'opération peut aller jusqu'au remplacement du système complet par un circuit adapté à la compétition. Il faut cependant se rappeler que les systèmes employés en compétition ne sont pas adapté à toutes les situations, ce qui impose de sélectionner les éléments en fonction des besoins réels. Par ailleurs, des plaquettes ou étriers de plus grandes dimensions augmentent le poids non suspendu, ce qui peut réduire la maniabilité. La règle d'or est la suivante : la puissance de freinage doit toujours être supérieur à celle du moteur, mais installer un système de freinage trop efficace sur une voiture légère risque de créer un déséquilibre de ses performances de conduite.



Plaquettes

4. Amélioration de la puissance d'arrêt - A. Amélioration des freins 1_plaq10

L'élément le plus simple à modifier en cas de préparation des freins est constitué par les plaquettes, qui agissent sur la puissance et la résistance au fading. L'éventail de plaquettes proposé sur le marché est immense, des plaquettes pour conduite sportives à celles de compétition sur circuit. Chaque type de plaquettes présente une température optimale (celle à laquelle le freinage est le plus efficace) et un degré spécifique de résistance thermique. Choisir des plaquettes inadaptées aux besoins risque de ne pas fournir les résultats espérés et peut même avoir un effet néfaste sur le comportement de la voiture. Des plaquettes haut de gamme s'usent plus vite et accroissent aussi l'usure des disques. En règle générale, lors d'un remplacement, il est préférable de changer toutes les plaquettes simultanément afin d'assurer un freinage équilibré.



Liquide de freins

Il s'agit du liquide utilisé par le circuit hydraulique. Celui-ci présente un point d'ébullition supérieur à 200°C (300°C en compétition) afin d'éviter le bouchon de vapeur, mais est extrêmement hydrophile, ce qui signifie qu'il ne se détériore très facilement. Les liquides sont classés selon une échelle dites "DOT" (pour Départment Of Transportation l'organisme de contrôle américain qui a créé cette classification). Une valeur DOT importante correspond à un point d'ébullition élevé, mais aussi à une forte tendance à absorber l'humidité entrainant une dégradation plus facile (qui abaisse le point d'ébullition). C'est pourquoi le liquide DOT 5 (température d'ébullition neuf : 260°C ; température d'ébullition à 3.7% d'humidité : 180°C) utilisé en compétition doit être souvent remplacé. Par ailleurs, l'indice DOT est sans effet sur la puissance de freinage.



Canalisations de freins (ou flexibles de freins)

4. Amélioration de la puissance d'arrêt - A. Amélioration des freins 2_cana10

Il s'agit des tuyaux empruntés par le liquide de freins. Elles sont normalement en caoutchouc, mais la pression répétée liée à des freinage appuyés peut les déformer, ce qui diminue leurs réponse. Pour y remédier, on utilise des canalisation entourées d'un treillis d'acier inoxydable. Il s'agit de tuyaux en Téflon recouvert d'un treillis inox associant la souplesse du caoutchouc et la résistance à la déformation de l'acier. On les installe sur les voitures de compétition afin que le pilote puisse en permanence compter sur la capacité de freinage.



Disques

Le moyen le plus éfficace d'augmenter la puissance d'arrêt est d'augmenter la capacité de freinage. Ceci suppose d'employer des disques de plus grand diamètre afin d'accroitre la surface de frottement. Cependant, de grands disques en fonte augmentent le poids non suspendu, ce qui a un effet néfaste sur le comportement de la voiture. Pour éviter cela, l'emploi de disques légers en céramique ou en carbone se fait de plus en plus courant. Compte tenu de leur usure progressive, les disques doivent être régulièrement remplacer ou polis afin de conserver leur puissance de freinage.


4. Amélioration de la puissance d'arrêt - A. Amélioration des freins 3_etri10

Étriers

L'amélioration des étriers suppose souvent un remplacement complet du circuit de freinage. Un étrier standard est souvent de type "flottant" (voir chapitre 1.5.B), il enserre les plaquettes autour du disque par une pression d'un seul côté. Un moyen de les améliorer consiste à les remplacer par des étriers à pistons opposés agissant des deux côtés. Certaines voitures de série sont équipé d'étriers pouvant compter jusqu'à 6 pistons chacun, car l'augmentation de leur nombres permet d'exercer une pression plus uniforme accroissant la puissance de freinage. Les étriers à pistons opposés sont constitués d'un seul bloc et la rigidité de l'étrier lui-même fourni un freinage régulier et stable même dans des circonstances de fonctionnement extrêmes.




Citer de :
4. Amélioration de la puissance d'arrêt - A. Amélioration des freins Couv_a11
Mr WORSEPOWER
Mr WORSEPOWER
Admin

Messages : 319
Date d'inscription : 13/05/2013
Age : 33
Localisation : Région Parisienne, pas Paris !

Voir le profil de l'utilisateur http://gt-odyssey.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum